Accueil Société HORREUR A KHOSSANTO Un ancien responsable du PDS (...)

HORREUR A KHOSSANTO Un ancien responsable du PDS tué

XibarTamba, mercredi 13 mars 2019

C’est la stupeur et la consternation dans la commune de Khossanto, département de Saraya (Kédougou), où le corps sans vie de l’ancien responsable du PDS avant de rallier l’APR âgée de 29 ans, marié à deux épouses et pére de deux enfants a été découvert, criblé de plusieurs coups de gourdins. Waly Kanouté puis que c’est de lui qu’il a s’agit était un orpailleur qui venait de gagner de l’or qu’il a vendu à 6 millions de FCFA. Il avait quitté sa famille depuis samedi. Les pandores ont retrouvé sur les lieux du crime 2 gourdins tachetés de sang, la pièce d’identité et le téléphone portable de la victime. Une enquête est ouverte pour lever le mystère qui entoure ce crime crapuleux.

C’est la stupeur et la consternation dans la commune de Khossanto, département de Saraya (Kédougou), où le corps sans vie de l’ancien responsable du PDS avant de rallier l’APR âgée de 29 ans, marié à deux épouses et pére de deux enfants a été découvert, criblé de plusieurs coups de gourdins. Waly Kanouté puis que c’est de lui qu’il a s’agit était un orpailleur qui venait de gagner de l’or qu’il a vendu à 6 millions de FCFA. Il avait quitté sa famille depuis samedi. Les pandores ont retrouvé sur les lieux du crime 2 gourdins tachetés de sang, la pièce d’identité et le téléphone portable de la victime. Une enquête est ouverte pour lever le mystère qui entoure ce crime crapuleux.

L’insécurité gagne de plus de terrain dans la région minière du pays. Ville carrefour, Kédougou est située à cheval entre la Guinée et le Mali, Cette position géographique, fait que « la terre des hommes » est fréquentée par des milliers de personnes par jour à cause de l’exploitation artisanale de l’or. Dans ses mouvements d’aller et de retour, l’insécurité est l’un des problèmes majeurs dans cette partie du Sénégal orientale malgré les nombreux efforts consentis par les forces de sécurité (gendarmes et policiers). Les populations du département de Saraya où sont concentrés les plus grands sites miniers ont eu droit à un horreur. De sources proches de l’enquête, c’est ce mardi 12 mars vers 8 heures que le corps sans vie de Waly Kanouté, orpailleur âgé de 29 ans, marié à 2 épouses et pére de 2 enfants, a été découvert à 1 Kilométre de Léfakho, son village natal, sur la piste latéritique rouge menant le village aurifère de Sambrambougou par des usagers intrigués par l’odeur nauséabonde qui se dégageait sur cette piste. Le signal donné, une forte mobilisation des populations, orpailleurs, badauds, curieux, acteurs politiques, mouvements associatifs entre autres a été enregistrée sur les lieux, en présence du commandant Lô et ses hommes venus procéder aux constations d’usage. Sur place, les hommes en bleu ont découvert que le corps était en état de putréfaction très avancé. Les pandores ont également découvert deux gourdins tachetés de sang, la pièce d’identité, la moto de marque Apache et le téléphone portable de la victime. Nos sources précisent que le défunt était le responsable politique du PDS de la localité avant de rallier l’APR à la veille des élections présidentielles. Il avait récemment gagné une importante quantité d’or dans son site d’orpaillage qu’il avait vendu à 6 millions de FCFA et avait quitté sa famille depuis le samedi matin. Le corps du défunt a été enterré sur place sur instruction du procureur de Kédougou compte tenu de son état de putréfaction très avancé. Nos sources de révéler que tous les indices (règlement de compte, agression mortelle pour récupérer son or et son argent) sont à exploiter pour élucider ce crime. Pour l’heure, aucune piste sur le mobile de ce crime n’est encore avancée par les enquêteurs. Juste des suppositions et des supputations avancées par ci et par là pour tenter de mettre en concordance certains puzzles sur ce crime crapuleux.

Pape Ousseynou DIALLO


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PUBLICITE XIBARTAMBA

Vos derniers commentaires

RETROSPECTIVES 2013 : PROFESSEUR CHERIF SIDY KANE, HOMME DE L’ANNEE

l’homme que les étudiants de la FASEG se glorifient,pour moi c’est mon idole merci et bonne (...)

Tambacounda : Les jeunes du CDJ interpellent Sina Cissokho sur les subventions

Le Conseil départemental de Tamba a toujours accompagné les structures de Jeunesses,les Clubs et les associations de (...)

LA QUESTION RELIGIEUSE DANS LE CHAMP POLITIQUE SÉNÉGALAIS

sujet riche , expliqué par un raisonnement à l’appui enrichissant et descriptif . Un grand merci pour ce travail si (...)

Mamadou Kasse, DG SN HLM : "Ce qui nous intéresse c’est de mettre à l’aise le chef de l’Etat"

Mr le DG MAMADOU KASSE est déjà en campagne électorale. C’est par ces arguments qu’on peut faire adhérer ou faire voter (...)

HISTOIRE : Ce qu’on ne savait pas sur Fodé KABA DOUMBOUYA

ja sus dans le membre de la famille doumbouya de bona

INVITE DU MOIS : Idrissa Laye à cœur ouvert

Félicitations mon frère pour ton discours car la transparence est là et aussi la reconnaissance. Maintenant la guerre (...)

Conseil des Ministres : Le Tambacoundois Pape Amadou Sarr nommé DG

Bonjour, je suis la Présidente départementale des femmes professionnelles de l’agroalimentaire du département de (...)

PERDU DANS LA FORET DE LA FALEME Qui connait le patrimoine de Sénédébou

Bonjour, Revisiter notre histoire est important pour nous mais l’histoire n’est pas facile à conter surtout lorsqu’on (...)

Le Mouvement pour l’Emergence de nos Terroirs (M.E.T)

Bonjour, Je travaille à Paris, France et je suis intéressée par le MET et les actions de la diaspora. J’ai entendu (...)

Tambacounda : Des jeunes ’debout’ pour propulser le développement de la région

Je ne peux que saluer cette noble initiative que je soutien d’ailleurs, mais tout juste vous conseiller d’éviter (...)

PUBLICITE XIBARTAMBA