Accueil Politique OUSMANE CISSOKHO, CONSEILLER MUNICIPAL ET RESPONSABLE (...)

OUSMANE CISSOKHO, CONSEILLER MUNICIPAL ET RESPONSABLE APR DE TAMBACOUNDA « Ce qui s’est passé lors du conseil municipal ne nous honore pas »

XibarTamba, samedi 30 mars 2019

Il faudra au député-maire de la commune de Tambacounda des qualités exceptionnelles de chef pour convaincre le responsable de l’APR et conseiller municipal à Tambacounda Ousmane Cissokho dit Bouna d’adhérer à son ambition de briguer un second mandat à la tête de la municipalité. M. Cissokho qui a refusé de voter le budget 2019 a dénoncé cette façon de faire du maire de Tamba.
« Il y avait un seul point inscrit à l’ordre du jour que le maire Mame Balla Lô avait proposé au conseil, mais avant de démarrer, on avait apporté un amendement pour y greffer deux autres points consistant à la prise en charge des travailleurs municipaux et au foncier », a d’emblée expliqué le responsable de l’Apr. Le conseiller municipal est revenu à la charge. « Depuis son installation, on avait demandé au maire de faire l’audit du foncier à Tambacounda, ce qui n’a jamais été fait. Le morcellement de certaines terres, comme celles se trouvant derrière le Service régional de l’élevage, est inouï. On ne peut comprendre comment des services du cadastre et des impôts puissent procéder à un morcellement sans la caution de la mairie », a-t-il dénoncé. Et de poursuivre : « J’ai assisté à toutes les sessions et il n’y a jamais de délibération d’un site bien déterminé. » Ousmane Cissokho s’est dit profondément choqué par le fait que ce dernier point du foncier n’a pas été abordé, du fait du comportement de certains conseillers municipaux qui ont semé le désordre dans la salle obligeant le conseil à se retirer. « Ce qui s’est passé à la réunion pour le vote du budget 2019 n’honore pas le conseil municipal. Le dernier point du foncier n’a pas été abordé, à cause du manque de sérieux de certains conseillers qui ont saboté la réunion uniquement pour que ce point ne soit pas abordé. J’appelle les conseillers, en commençant par le maire, à plus de responsabilité, de sérieux, soutient-il. La population s’est sacrifiée pour nous élire. » Selon Ousmane Cissokho, « il ne s’agit pas de problème crypto-personnel avec qui que ce soit, mais surtout une façon de s’opposer à la mauvaise gestion de notre municipalité. On fait des morcellements qu’on attribue à des coopératives. Et quand ces membres de la coopérative rentrent, ils nous vendent leurs terrains. Ce qui n’est pas sérieux. Des enfants de Tambacounda ne peuvent pas disposer de terrains. Tambacounda n’a plus de terres à cause de la mauvaise gestion du foncier », a-t-il déploré. Que deviendront les pauvres qui n’ont ni les moyens ni les connaissances requises pour formuler une demande pour accéder à des terres et dont la plupart pataugent dans les eaux pendant l’hivernage ? En tout cas, une réelle menace foncière pèse sur Tambacounda.

PAPE OUSSEYNOU DIALLO


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PUBLICITE XIBARTAMBA

Vos derniers commentaires

Dioncounda Danfakha, Président et fondateur de l’association BE KHE BALLAN à Paris, un acteur pour le développement de son terroir

bonjour baba c’est Djamila c’est trés bien ce que vous faites bon courage a cette association et que tout le monde des (...)

RETROSPECTIVES 2013 : PROFESSEUR CHERIF SIDY KANE, HOMME DE L’ANNEE

l’homme que les étudiants de la FASEG se glorifient,pour moi c’est mon idole merci et bonne (...)

Tambacounda : Les jeunes du CDJ interpellent Sina Cissokho sur les subventions

Le Conseil départemental de Tamba a toujours accompagné les structures de Jeunesses,les Clubs et les associations de (...)

LA QUESTION RELIGIEUSE DANS LE CHAMP POLITIQUE SÉNÉGALAIS

sujet riche , expliqué par un raisonnement à l’appui enrichissant et descriptif . Un grand merci pour ce travail si (...)

Mamadou Kasse, DG SN HLM : "Ce qui nous intéresse c’est de mettre à l’aise le chef de l’Etat"

Mr le DG MAMADOU KASSE est déjà en campagne électorale. C’est par ces arguments qu’on peut faire adhérer ou faire voter (...)

HISTOIRE : Ce qu’on ne savait pas sur Fodé KABA DOUMBOUYA

ja sus dans le membre de la famille doumbouya de bona

INVITE DU MOIS : Idrissa Laye à cœur ouvert

Félicitations mon frère pour ton discours car la transparence est là et aussi la reconnaissance. Maintenant la guerre (...)

Conseil des Ministres : Le Tambacoundois Pape Amadou Sarr nommé DG

Bonjour, je suis la Présidente départementale des femmes professionnelles de l’agroalimentaire du département de (...)

PERDU DANS LA FORET DE LA FALEME Qui connait le patrimoine de Sénédébou

Bonjour, Revisiter notre histoire est important pour nous mais l’histoire n’est pas facile à conter surtout lorsqu’on (...)

Le Mouvement pour l’Emergence de nos Terroirs (M.E.T)

Bonjour, Je travaille à Paris, France et je suis intéressée par le MET et les actions de la diaspora. J’ai entendu (...)

PUBLICITE XIBARTAMBA