Accueil Société SANS EAU NI ELECTRICITE Saré Guilél, un quartier oublié (...)

SANS EAU NI ELECTRICITE Saré Guilél, un quartier oublié de Tambacounda

XibarTamba, mardi 19 mars 2019

Le quartier Saré Guilél de la commune de Tambacounda est très affecté par l’indifférence des autorités municipales. Ledit quartier manque de tout : ses habitants n’ont ni eau ni électricité. « Nous sommes en vérité, les oubliés de Tambacounda. Nous n’avons pas d’infrastructures de base », confie la présidente du groupement Bokk Yénné de Saré Guilél, à l’occasion de l’évaluation de des différentes activités d’autonomisation des femmes du Groupement d’Intérêt Economique (GIE) « Dékal Yaakaar » du quartier Dépôt tenue ce week end. « Notre plus grande doléance, c’est le manque d’électricité et d’eau potable. Nous sommes tous dans le noir et cela favorise l’insécurité. Et pourtant nous sommes un quartier de la commune de Tambacounda. A cela s’ajoute le manque d’eau. Pour avoir du liquide précieux pour parcourir des Kilomètres avec des charrettes qu’on loue jusqu’aux bornes fontaines et acheter un bidon d’eau à 25 FCFA. Nous consentons beaucoup d’efforts, mais nous peinons à amorcer le développement de notre quartier. Nous interpellons solennellement les autorités étatiques, pour sortir des ténèbres », implore-t-elle. Emboitant le pas à la présidente du Groupement des Femmes de Saré Guilél, l’initiatrice de cette activité Dieynaba Maiga s’est dite profondément choqué des difficiles conditions de vie des femmes de Saré Guilél.« Je me suis rendue sur invitation des femmes, au quartier Saré Guilél dans la commune de Tambacounda. Mais ce que j’ai vu est ahurissant. J’ai vu des femmes dans des situations d’extrêmes difficultés, dures et incroyables. Je ne pouvais pas imaginer qu’en 2019, des femmes dans la ville de Tambacounda, vivent dans des situations aussi difficiles et précaires. Elles parcourent de longues distances à la cherche de l’eau pour la famille. Elles n’ont pas de toilettes et sont plongées dans une obscurité incroyable », regrette la présidente du Groupement d’Intérêt Economique (GIE) « Dékal Yaakaar » de Tambacounda. Occasion saisie par Dieynaba Maiga flanquée de Tidiane Sidibé, directeur de cabinet du ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, chargé de l’accompagnement et de la mutualisation des organisations paysannes pour lancer un pressant appel aux plus hautes autorités du pays. « Je lance alors un appel aux bonnes volontés, aux partenaires au développement qui travaillent avec « Dékal Yaakaar », à Daouda Dia 1er questeur de l’assemblée nationale, à Maïmouna Cissé, le Ministre Sidiki Kaba, ainsi qu’à d’autres personnalités pour sortir ces femmes de Saré Guilél de cette précarité ».

Pape Ousseynou DIALLO


recommander cet article
  • gplus
  • pinterest

Commenter cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

PUBLICITE XIBARTAMBA

Vos derniers commentaires

Dioncounda Danfakha, Président et fondateur de l’association BE KHE BALLAN à Paris, un acteur pour le développement de son terroir

bonjour baba c’est Djamila c’est trés bien ce que vous faites bon courage a cette association et que tout le monde des (...)

RETROSPECTIVES 2013 : PROFESSEUR CHERIF SIDY KANE, HOMME DE L’ANNEE

l’homme que les étudiants de la FASEG se glorifient,pour moi c’est mon idole merci et bonne (...)

Tambacounda : Les jeunes du CDJ interpellent Sina Cissokho sur les subventions

Le Conseil départemental de Tamba a toujours accompagné les structures de Jeunesses,les Clubs et les associations de (...)

LA QUESTION RELIGIEUSE DANS LE CHAMP POLITIQUE SÉNÉGALAIS

sujet riche , expliqué par un raisonnement à l’appui enrichissant et descriptif . Un grand merci pour ce travail si (...)

Mamadou Kasse, DG SN HLM : "Ce qui nous intéresse c’est de mettre à l’aise le chef de l’Etat"

Mr le DG MAMADOU KASSE est déjà en campagne électorale. C’est par ces arguments qu’on peut faire adhérer ou faire voter (...)

HISTOIRE : Ce qu’on ne savait pas sur Fodé KABA DOUMBOUYA

ja sus dans le membre de la famille doumbouya de bona

INVITE DU MOIS : Idrissa Laye à cœur ouvert

Félicitations mon frère pour ton discours car la transparence est là et aussi la reconnaissance. Maintenant la guerre (...)

Conseil des Ministres : Le Tambacoundois Pape Amadou Sarr nommé DG

Bonjour, je suis la Présidente départementale des femmes professionnelles de l’agroalimentaire du département de (...)

PERDU DANS LA FORET DE LA FALEME Qui connait le patrimoine de Sénédébou

Bonjour, Revisiter notre histoire est important pour nous mais l’histoire n’est pas facile à conter surtout lorsqu’on (...)

Le Mouvement pour l’Emergence de nos Terroirs (M.E.T)

Bonjour, Je travaille à Paris, France et je suis intéressée par le MET et les actions de la diaspora. J’ai entendu (...)

PUBLICITE XIBARTAMBA